Home HockeyBuzz Register Login
Longueuil, QC • Canada •
PS: tous les accents ont du etre enleve pour faciliter la conversion du texte, desole et merci.

Les series eliminatoires approchent a grand pas et le temps des grandes questions sur nos equipes favorites est a nos portes. L heure des predictions est arrivee et c est a ce moment qu il faut regarder l historique de nos equipes pour voir s ils ont le potentiel de se rendre jusqu a la fin, jusqu a la coupe Stanley. Pour ma part, je ferai l analyse des chances qu ont les Canadiens de Montreal.

Tout d abord, j aimerais remercier HockeyDB et le site officiel du Canadiens de Montreal pour les informations qui seront utilisees ici.

(...)

Commencons tout d abord par le capitaine de l equipe Saku Koivu. A l age de 33 ans, il serait le plus vieux des trois, compare a Guy Carbonneau et Bob Gainey, a porter le " C ", mais serait cependant de loin le plus productif, ayant amasse plus de 50 points deja. L autre aspect commun qu il a avec les deux autres c est qu il est dans l organisation depuis le debut de sa carriere. Mais est-ce qu une coupe Stanley pour Koivu annoncerait-il la fin de sa carriere a Montreal comme pour les deux autres? Gainey a annonce sa retraite trois ans plus tard alors que Carbonneau a ete echange un an plus tard. D autres elements importants sur le banc peuvent aussi avoir une grande importance lors de series eliminatoires. Tout d abord le retour de Patrice Brisebois, maintenant age de 37 ans, peut ramener un certain calme chez les defenseurs puisqu il y etait present lors de la derniere coupe et qu il a lui-meme servi de bouc emissaire pendant de longues annees. Alexei Kovalev avait seulement 20 ans lorsqu il a embrasse la coupe a New York en 1993-1994 et je suis certain qu il voudrait faire plus de 21 points en serie cette annee. Le voir refaire cet exploit pourrait probablement pousser certains jeunes joueurs a se donner un peu plus, surtout ses copains de trio. Un autre joueur ayant eu la chance, par trois fois, de soulever la coupe est Mathieu Dandenault, entre 1996 et 2002 alors qu il evoluait avec les Red Wings de Detroit. Cette experience est non negligeable quand il s agit de matchs aussi importants que ceux menant a la coupe Stanley.

(...)

Parlant justement d age et des jeunes joueurs, plusieurs ont peur que Carey Price soit incapable d amener l equipe jusqu en finale. Pourquoi ne pas en profiter pour faire un comparatif entre les joueurs d aujourd hui et ceux des deux dernieres coupes : tout d abord Price et Patrick Roy. Il serait inutile de comparer Price avec le Patrick Roy de 1992-1993, gardien de but etabli qui commencait deja a battre des records, donc il faut le comparer avec celui de 1985-1986. L age est sensiblement le meme, Price est plus vieux d un an, mais les statistiques sont bien differentes. Carey Price a une moyenne de buts alloues de 2,68 et un pourcentage d arret de 0,916, ce qui est nettement mieux que ce que Patrick Roy avait fait a l epoque. Il avait terminer la saison avec un moyenne de 3,35 et un pourcentage de 0,875, ce qui ne la pas empecher de gagner le Conn Smyth et de devenir une legende par apres, ce que Price pourrait faire des cette annee. A la ligne bleue, nous avons passe de Robinson, Chelios, Kordic, Gingras, Lalor et Green a Desjardins, Schneider, Brisebois, Haller, Odelein et Daigneault pour terminer cette saison avec Markov, Streit, Hamrlik, Komisarek, Bouillon, Brisebois et Gorges. Personnellement, je crois que defensivement nous n avons rien a envier aux formations precedentes, bien que notre defense produit legerement moins de points qu en 1985-1986; c est difficile de battre un Larry Robinson qui connait une saison de 82 points. L offensive est malheureusement moins productive cette annee que lors des deux dernieres coupes, mais elle fait son travail et elle le fait bien, ce n est pas pour rien que les Canadiens est premier de sa division, contrairement aux autres annees. Peut-etre est-ce la que l on voit la difference du style d entraineurs. On sait que l equipe dirigeante, Bob Gainey, Guy Carbonneau, Doug Jarvis et à la limite Kirk Muller, ont tous ete des joueurs connus et reconnus pour leur aspect defensif du jeu, c est donc normal de voir refleter sur la glace le style de jeu qu ils ont preconise en tant que joueurs.

Est-ce que les Canadiens de Montreal peut gagner la coupe Stanley cette annee? Bien sur, rien n est impossible, mais certains elements devront se presenter. Carey Price se devra de jouer au dessus de ses moyens, se devra de surprendre et d anticiper l adversaire. La ligne bleue devra rester solide sans avoir peur de quitter leur position pour appuyer l offensive. L offensive se devra de jouer a son plein potentiel, il n y aura pas place aux guerres d egos, surtout si des jeunes joueurs comme Latendresse, Lapierre et les freres Kostitsyn decident de se faire un nom dans la ligue nationale. Les entraineurs devront aussi laisser les joueurs de talents offensifs exploiter leurs talents. Bref, si tout continue à bien aller, la coupe Stanley pourrait revenir a Montreal pour la 25e fois en 100 ans.

Pour avoir l'article complet (et avec accent) et beaucoup plus, venez nous voir sur
http://www.hockeyobserver.net

The Observer's Manager
Come blog with us / Venez bloguer avec nous
http://www.hockeyobserver.net
Filed Under:   habs   canadiens   stanley cup   montreal   francais   french  
March 14, 2008 3:07 PM ET | Delete
The english version of this text will soon be available on the hockeyobserver.net website.
Notice to Internet Explorer Users
There is an issue with the form blow that will make it appear that nothing happens when you click the post message button below. To see your message, after you click the post message button, refresh this page. Sorry for the troubles, we hope to have it fixed soon.
Leave a Comment
You must be logged in to leave a comment.